Comment effectuer un test de débit internet ?

Qui n'a jamais été confronté à une connexion internet un peu lente ? Pour connaître l'origine du problème, il est nécessaire d'effectuer un test de débit. Que vous ayez l'ADSL ou la fibre optique, on vous explique ce qu'est un bon débit internet et comment mettre fin aux problèmes de connexion. Mais avant toute chose, commencez par tester votre débit en appuyant sur "Go" !

Qu'est-ce qu'un débit internet ?

vitesse-internet

Le débit d'une connexion internet s'exprime en mégabits par seconde (Mbit/s) et se compose de deux parties distinctes :

Le débit montant (upload) est utilisé lors de l'envoi de données depuis votre ordinateur, mobile ou tablette pour envoyer un email, partager des photos et autres requêtes. Le débit descendant (download) correspond au flux de données reçu sur votre ligne internet. C'est ce débit qui conditionne la vitesse à laquelle vous pouvez télécharger un fichier ou regarder une vidéo en streaming.

C'est le débit descendant qui est précisé lors de la souscription d'une offre internet, par exemple 20 Mbit/s. Lors d'un test de débit ADSL, vous constaterez que le débit descendant est très nettement supérieur à celui montant. Rien d'anormal à cela, le flux montant étant généralement moins lourd que celui descendant logiquement privilégié.

Le test de débit pour les différents types de connexion

Le débit de connexion est conditionné par l'offre souscrite auprès d'un opérateur, mais aussi par les technologies disponibles localement. Pour savoir à quelle technologie vous êtes éligible, appelez le 09 87 67 55 23 ou demandez à être rappelé gratuitement par nos conseillers.

Qu'est-ce que l'ADSL ?

Associé à l'ordinateur personnel, l'ADSL a été une véritable révolution pour les particuliers comme pour les professionnels. La baisse de prix des premiers a été suivie de celles des abonnements à l'ADSL. Devenu financièrement et géographiquement accessible au plus grand nombre, l'ADSL a largement contribué au développement du web, puis à la mise à disposition d'une multitude de services.

Qu'est-ce que l'ADSL signifie ?

Plus connu sous son abréviation d'ADSL, l'Asymmetric Digital Subscriber Line possède pour avantage majeur d'utiliser la même paire de fils que le téléphone fixe. Cette technologie qui couvre aujourd'hui 98 % du territoire a été lancée commercialement en 1999.

Qu'est-ce que l'ADSL apporte ?

Essentiellement le haut débit, ce, même dans les zones rurales éloignées des grandes villes. Un autre atout non négligeable est d'offrir une durée de connexion illimitée, ce qui n'était pas le cas avec Numéris ou les anciens modems analogiques.

Le VDSL2, l'ADSL proche du très haut débit

Dans sa version de base, l'ADSL offre un débit maximal de 15 Mbit/s porté à 20 Mbit/s par l'ADSL2+. Le VDSL (Very-high-bitrate digital subscriber line) apporte une nette amélioration avec un débit théorique de 100 Mbit/s. Même si dans les faits le débit maximal constaté est de 70 à 80 Mbit/s, c'est tout de même plus de trois fois l'ADSL2+.

Bien que cette technologie utilise la même paire de cuivre que l'ADSL, son usage reste toutefois limité. C'est une fois de plus la distance qui interdit une utilisation à certains utilisateurs. Dans sa première déclinaison, le VDSL était intéressant à condition de résider à moins de 1 km du répartiteur. Dans sa déclinaison 2, cette distance est certes portée à 3,5 km, mais la différence avec l'ADSL2+ n'est réellement sensible que sur les premiers kilomètres.

En procédant à un test de débit, vous pourrez juger s'il est techniquement possible de souscrire à une offre VDSL2.

La fibre optique ou le câble pour les plus chanceux

cable-fibre

Pour les personnes qui résident dans des agglomérations d'une certaine densité de population, les opérateurs proposent des connexions à très haut débit, c'est-à-dire offrant un débit supérieur à 30 Mbit/s et s'appuyant sur les spécificités de la fibre optique.

Ce très haut débit est le plus souvent disponible dans les immeubles comprenant plusieurs dizaines ou centaines de logements ou certains quartiers résidentiels.

Deux technologies sont exploitées :

La fibre optique jusqu'au domicile ou FFTH (Fiber To The Home). Avec cette technologie, une fibre optique relie le répartiteur central à celui de l'immeuble. Un réseau secondaire de fibres optiques relie ensuite les logements ou bureaux au boîtier de l'immeuble.

Ce type de connexion permet un débit de 1 Gigabit par seconde (Gbit/s) sans phénomène d'atténuation. Lors d'un test de connexion, vous serez agréablement surpris par le score obtenu, ce tant en débit descendant que montant.

La fibre optique jusqu'à l'immeuble ou FTTB (Fiber To The Build) se différencie par une connexion en fibre optique jusqu'à l'immeuble, un câble coaxial reliant ensuite les logements au boîtier répartiteur de l'immeuble.

Le débit maximum est en moyenne de 400 Mbit/s, l'atténuation étant présente, mais avec un effet bien moindre que pour l'ADSL.

Pourquoi les offres des opérateurs ne sont-elles que théoriques ?

Quel que soit l'opérateur, le débit maximal précisé dans une offre internet s'accompagne le plus souvent d'une mention « jusqu'à». La raison ? Le débit réel d'une connexion internet est étroitement lié à la distance qui sépare le répartiteur (DSLAM) de l'usager, ce à quoi il faut ajouter le diamètre de la paire de fils de cuivre qui relient les deux points dans le cas de l'ADSL.

Pour une même offre, un utilisateur résidant à quelques dizaines de mètres du répartiteur bénéficie d'un débit très proche de celui théorique alors que celui éloigné de plusieurs kilomètres doit se contenter d'un débit sensiblement inférieur. Ce phénomène physique de baisse du débit se nomme atténuation et s'exprime en décibels (dB).

Les opérateurs proposent un test de débit internet en entrant simplement son numéro de téléphone fixe. Bien que ce test soit utile au moment de la souscription, il reste toutefois théorique en ne prenant que le taux d'atténuation théorique. Une méthode simple pour vérifier la bande passante ADSL et l'atténuation réelle est d'afficher la page d'informations de votre box sur laquelle vous trouverez la valeur d'atténuation.

Test de connexion : un bon débit internet c'est combien ?

La réponse à cette question dépend très logiquement de votre activité sur internet. Pour un utilisateur se limitant à gérer ses emails et à surfer sur le web, le débit nécessaire est relativement faible. Par contre, pour une famille regardant la télévision par l'intermédiaire de sa box et possédant plusieurs ordinateurs, tablettes ou mobile, les besoins en débit sont largement supérieurs.

Pour vous guider, voici une liste des débits recommandés par types et qui répondent pour partie à la question que vous vous posez : un bon débit internet c'est combien ?

  • Minimum de débit : 0,5 Mbit/s
  • Débit minimal pour surfer sur le web : 1,5 Mbit/s
  • Vidéo en qualité SD (définition standard) : 3 Mbit/s
  • Vidéo en qualité HD (haute définition) : 5 Mbit/s
  • Vidéo en qualité UHD (ultra-haute définition) : 25 Mbit/s

Ne perdez pas de vue qu'en cas d'utilisation simultanée de plusieurs appareils connectés, les besoins en bande passante se cumulent. Si dans un avenir proche, vous envisagez de remplacer votre ancien téléviseur SD par un autre en haute définition ou UHD, votre débit max ADSL risque de devenir insuffisant pour une lecture fluide.

Envie de changer d'offre internet ? Pour choisir une offre adaptée à vos besoins, appelez le 09 87 67 55 23 ou demandez à être rappelé gratuitement par un conseiller.

Les causes extérieures à la baisse de débit

Même si dans certains cas votre ligne ADSL peut être à l'origine d'une baisse de débit, il ne faut pas pour autant l'accuser de tous les maux. Que vous visitiez des sites web, téléchargiez des fichiers ou regardiez la télévision, le débit dépend étroitement des capacités des serveurs qui distribuent les données. Un serveur provisoirement surchargé va distribuer le volume maximal de données qu'il peut techniquement fournir, mais en le divisant par le nombre de connexions actives.

En vous connectant à des heures différentes, vous pourrez vérifier si le problème vient du serveur distant ou d'une anomalie sur votre ligne.

Une autre origine d'un débit en baisse peut provenir de votre matériel. Un premier point consiste, lorsque cela est possible, à privilégier les liaisons filaires à la place du wifi. Ce système a beau être pratique, son débit maximal est sensible aux obstacles et aux parasites d'origine électrique. Une liaison Ethernet offre un débit stable et d'un minimum de 100 Mégabits par seconde, ce que le wifi n'a que peu de chances d'atteindre. Rien que l'optimisation de votre installation peut ainsi contribuer à une nette amélioration de la connexion ADSL.

Test de débit ADSL : comment réaliser soi-même un test de débit internet ?

Comme expliqué précédemment, le maximum de bande passante ADSL réel peut se révéler sensiblement inférieur au débit max ADSL de l'offre souscrite. À cela s'ajoutent les horaires de connexion ou certaines périodes de l'année marquées par des « embouteillages » sur le réseau.

Pour vérifier si votre connexion est capable de répondre à vos attentes, une solution passe par un test de débit ADSL. Ce test de débit internet peut prendre plusieurs formes, chacune apportant ses enseignements.

Un premier test de connexion internet consiste à se placer dans des conditions de débit max d'ADSL. Pour cela, il suffit de regarder un film sur sa télévision connectée à sa box et de télécharger un fichier d'un poids conséquent depuis son ordinateur et tout autre appareil habituellement connecté.

Si la diffusion du film reste fluide et que la vitesse de téléchargement se maintient, c'est que votre débit est suffisant. Si au bout de quelques minutes des dysfonctionnements (coupures ou baisse sensible du débit) apparaissent sur l'un ou l'autre des appareils connectés, c'est que le votre bande passante ADSL ne peut pas suivre la demande.

Un autre test de connexion internet consiste à faire appel à un des outils informatiques disponibles sur le web. Des sites proposent de réaliser un test de connexion internet sans nécessiter d'installation.

Une fois le test de débit ADSL terminé, il suffit de comparer les valeurs affichées au débit max ADSL de votre offre tout en tenant compte du taux d'atténuation.

Il est recommandé de répéter le test de débit ADSL à plusieurs jours d'intervalle et en particulier sur les plages horaires les plus utilisées.

Si vous rencontrez des problèmes avec votre connexion internet, vous pouvez très bien changer d'offre en appelant le 09 87 67 55 23 ou en demandant à être rappelé gratuitement. Un de nos conseillers vous guidera vers l'offre partenaire la plus adaptée à vos besoins.