Affaiblissement du débit de la ligne ADSL

L’affaiblissement ADSL

L'affaiblissement de l'ADSL est assez peu connu des néophytes en matière d'informatique ou de téléphonie. Pourtant, le phénomène de l'affaiblissement peut poser plusieurs problèmes à l'abonné ADSL, sans qu'il n'ait conscience de leur origine. À travers cet article nous essaierons d'expliquer comment fonctionne ce phénomène et quels désagréments il peut provoquer.

Pour trouver l'offre ADSL adaptée à votre situation, contactez-nous au 09 87 67 55 23 ou demandez à être rappelé gratuitement par un conseiller.

I- Qu'est-ce que l'affaiblissement d'ADSL ?

L'affaiblissement de la ligne ADSL correspond tout simplement à une perte de signal (partielle ou complète) de la ligne téléphonique à travers les « paires de cuivre ». Elle est calculée en décibels (dB). En cas d’affaiblissement, la bande passante (débit) est moins puissante et peut être rapidement obstruée.

Le débit affiché par votre fournisseur d'accès est un débit théorique maximum qui est mesuré à la source, chez l’opérateur directement et ne correspond pas au débit IP que vous recevrez chez vous. L’idée est pour les FAI de faire croire à des offres toujours plus rapides. Un débit de 20 Mbps annoncé par l’opérateur correspond à un débit descendant chez vous de maximum 16Mbps.

L'affaiblissement est provoqué par une distance trop longue entre votre logement et le central ou NRA (nœud de raccordement des abonnés qui est le local ou aboutissent les paires de cuivre de votre ligne ADSL). Plus la distance est longue, plus l'affaiblissement est marqué et plus la connexion Internet sera lente.

II- Comment se calcule un affaiblissement d'ADSL

C'est à partir de la longueur et du diamètre de chaque section (câble ou paire de cuivre) qu'on calcule l’affaiblissement d'un ligne. Officiellement, pour mesurer l’affaiblissement, par exemple lors d'un test d'éligibilité, on utilise la méthode de l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes).

Cet algorithme donne un résultat fiable (proche des résultats que l’on peut obtenir en calculant l’affaiblissement avec des outils techniques sur le terrain) puisqu'il prend en compte la localisation de la ligne de l'abonné. Les méthodes de mesure qui ne prennent pas en compte ce paramètre sous-estiment donc l’affaiblissement.

III- Quelles sont les conséquences de l'affaiblissement ? 

Un affaiblissement trop important empêchera un abonné de pouvoir obtenir un bon débit ADSL : la connexion sera plus lente, la bande passante plus vite chargée. Vous aurez ainsi la sensation que les pages web ne s'ouvrent que lentement sur votre navigateur, et les fonctions les plus gourmandes en bandes passantes ne vous seront pas accessibles (téléchargements lourds, streaming vidéo...).

Malheureusement, le consommateur est très démuni face au problème de l'affaiblissement, car le phénomène ne résulte pas d'un dysfonctionnement particulier, mais simplement de la localisation géographique du logement. Pire, certaines zones appelées "blanches" sont même trop éloignées des NRA pour bénéficier d'une connexion ADSL.

Ne reste plus qu'à prendre patience en attendant que les technologies plus récentes parviennent à vous. En effet, les opérateurs déploient un réseau de fibre optique à grande échelle sur le territoire français, cette technologie ayant pour avantage de garantir un excellent débit quelle que soit la position géographique de l'abonné. Le déploiement reste néanmoins une oeuvre de long terme et il est probable que vous deviez patienter quelques années avant d'en bénéficier.