ADSL LENT

Que faire si mon ADSL est lent ?

Votre connexion à Internet est trop lente ? Testez votre éligibilité à des connexions rapides en appelant le 09 87 67 55 23 ou demandez à vous faire rappeler.

L’ADSL lent : explications

Pourquoi le débit varie selon les zones ?

Le débit varie selon votre zone géographique qui déterminera, d'une part, le type de technologie disponible pour votre connexion et d'autre part votre zone de dégroupage.
Il existe trois zones de groupage en France :

Zone dégroupée
Dans cette zone, vous aurez accès à la technologie ADSL, VDSL et VDSL 2+. Vous pourrez donc prétendre à un débit théorique de 25Mbps. Ce sont des zones de forte densité de population ou les logements sont nombreux prés des Nœuds de raccordement (NRA) des abonnés (locaux France Télécom où arrivent toutes les lignes et à partir desquels les fournisseurs raccordent les abonnés).

Zone partiellement dégroupée
Il s’agit de zone assez éloignée des NRA de moyenne densité ou votre ligne sera partagée entre un  fournisseur et Orange ou uniquement Orange si vous choisissez cet opérateur. Les débits restent corrects, ils seront, en fonction de votre éloignement, de 8 à 20 Mbps.

Zone non dégroupé
Les zones non dégroupées proposent un faible débit qui vous permettra de profiter du téléphone fixe et d’internet à 2Mbps maximum. Vous n’aurez pas assez de débit pour prétendre aux offres télévisions. Ce sont des logements isolés, loin des nœuds de raccordement France-Télécom.

En somme, c’est la distance entre votre logement et le NRA qui va déterminer le type de débit auquel vous aurez accès. La distance de votre logement appelé « boucle locale » ne se calcule pas à vol d’oiseau. Il s’agit là d’un réseau complexe qui passe par une armoire dans votre rue puis par un sous répartiteur avant d’atteindre le NRA.

 

Le débit proposé par les fournisseurs

Tester l’éligibilité pour connaître le débit auquel vous aurez accès

C’est le test de débit qui va déterminer les offres auxquelles vous pourrez prétendre et qui vous indiquera votre débit maximal en fonction de l’éloignement de votre logement par rapport au NRA.
Le fournisseur qui localisera votre ligne pourra vous informer du débit maximal disponible dans votre logement. Il vous sera inutile de jouer avec la concurrence car aucun des fournisseurs ne pourra vous proposer un débit supérieur à celui d’un concurrent : la technologie ADSL ne le permet pas, contrairement à la fibre optique.
Il est peu probable que les offres ADSL s'améliorent sur le débit car la politique général des fournisseurs d'accès est de développer le réseau fibré, beaucoup plus performant. Cet effort demande cependant de grands travaux sur l’ensemble du territoire. Si vous êtes en zone partiellement dégroupée ou non dégroupée, vous devrez faire preuve de patience.

Le débit ADSL proposé par les fournisseurs

Actuellement, le débit proposé par les FAI varie de 2Mbps à 25Mbps en débit théorique. 

  • Les zones non dégroupés, éloignée des NRA, proposent les plus faible débit, environ 1 ou 2 Mbps.
  • Les zones dégroupées partiellement proposent dés débit aux alentours de 8Mbps en fonction de votre éloignement au NRA.
  • Les zones dégroupées proposent les meilleurs débits ADSL. On trouve plus souvent des offres à 20Mbps mais certains logements sont éligibles aux offres VDSL 2+ qui peut faire monter le débit à 25 Mbps.

 

Les solutions pour améliorer le débit

Plusieurs solutions existent pour améliorer la qualité de votre connexion internet.

Changer d'opérateur pour essayer un autre réseau ?

Le débit d’une ligne ADSL est conditionné par ses paramètres physiques. Les deux principaux éléments susceptibles de faire varier le débit sont la longueur de la ligne et le diamètre des fils de la paire de cuivre. Ils sont responsables de l’affaiblissement ADSL et ils ne sont pas pris en compte dans le débit théorique que va vous proposer le fournisseur. Donc, chez tous les opérateurs, vous aurez le même débit réel proposé. Il est au final probable que le changement d'opérateur n'améliore pas votre vitesse de connexion.

Tester le débit et la bande passante

Le test de la bande passante vous permettra de tester trois mesures :

  • Le Ping : équivaut au temps de réponse de la connexion (plus il est proche de zéro, plus il est bon)
  • Le débit (bande passante) qui va estimer le débit en download
  • Le débit descendant qui va estimer le débit en upload.

Pour faire ce test, vous devez vous rendre sur un site spécialisé ; il ne prend que quelques secondes. Les résultats du test peuvent varier en fonction du type de connexion utilisé (wifi ou câble ethernet).

 

Vérifier l’absence de condensateur France Télécom (FT)

Les condensateurs France télécom étaient utilisés en cas d’absence d’abonné sur une ligne pour mesurer la boucle locale. Vous risquez de les rencontrer dans les logements anciens qui sont restés inoccupés plusieurs mois d'affilée à un moment donné. Pour synchroniser votre box et assurer une connexion optimale, il est important de les retirer de la manière suivante :

  • Démonter le cache de la prise France télécom
  • Démonter avec un tournevis les pates du filtre (boitier noir) sans déconnecter les autres fils de la ligne
  • Remonter le cache de la prise
  • Vérifier la tonalité de la ligne en rebranchant un téléphone

 

Ethernet ou wifi : que choisir ?

Le wifi, très pratique pour les connexions à domicile, notamment avec un matériel mobile (ordinateur portable, Smartphone et tablette) participe à la perte de débit de la connexion. Les technologies du wifi évoluent en permanence que ce soit au niveau des modem (diffuseur de wifi) ou au niveau des cartes wifi (récepteur depuis votre appareil).
Le câble ethernet, moins pratique pour les éléments mobiles, permet une connexion stable de débit supérieur. 
A noter que si vous avez un faible débit (inférieur ou égal à 2Mbps), l’utilisation du wifi ne modifiera pas la vitesse de connexion car le débit est trop faible pour que la perte générée par le wifi ne la perturbe.

 

Réduire les obstacles au wifi (murs, cloisons…)

Le wifi, qui utilise des ondes pour transporter la connexion se heurte aux obstacles physiques tels que les murs, les cloisons. Certains matériaux vont bloquer les ondes plus que d’autres comme le béton, la brique, le métal ou le marbre. Il est donc important de bien placer sa box dans votre logement pour pouvoir profiter d’un débit maximal. Il faut placer la box au plus proche de vos équipements et si vous utiliser différents équipements espacés, il faut placer la box à équidistance de vos appareils. 
Une autre solution consiste à utiliser des boitiers CPL (courant porteur de ligne) qui permettent de faire passer le débit à travers le réseau électrique. Vous placez un boitier CPL sur une prise électrique, vous le branchez à la box ; vous branchez une sur autre prise le boîtier CPL de sortie et vous le reliez à votre appareil en wifi ou via un câble ethernet. Un boitier CPL coûte une cinquantaine d’euros et certains fournisseurs d’accès à internet peuvent vous les proposer.

 

Rebooter la box pour les mises à jour

Les fournisseurs d’accès à internet améliorent les box en procédant à des mises à jour. Ces mises à jour permettent d’améliorer la qualité et la performance du débit. Elles ne sont pas effectives si vous ne rebootez pas vous même votre box. Il suffit d’éteindre et de rallumer votre box ou d’appuyer sur le bouton « reset » pour procéder à ces mises à jour.
Le rebootage de la box, au-delà de la recherche de mise à jour, permet de résoudre des problèmes mineurs qui peuvent intervenir sur votre ligne. Nous vous conseillons donc de le faire régulièrement (une fois par mois).